Les fêtes au Laos

Fêtes au Laos, événements, festivals – L’agenda culturel à ne pas manquer2018-08-02T18:15:07+00:00

Ok Phansa et la fête des lumières à Luang prabang

Motif ethnique

Fin octobre avec la fin de la saison verte

Une des plus belles fêtes du Laos. Pendant la saison des pluies, les moines se consacrent intégralement à l’étude et à la prière. Processions et courses de bateaux marquent la fin du carême bouddhiste. Des embarcations sont fabriquées dans chaque village ainsi que des étoiles et fleurs en papier confectionnées par les habitants et les moines. A Luang Prabang, on sort l’habit traditionnel propre à son ethnie pour porter les bateaux enflammés jusqu’au Mékong, entre la rue principale et le temple Xiengthong. La mise à l’eau des bateaux en forme de dragon est l’occasion d’émettre des vœux en lâchant de petites sculptures de papier, des fleurs et des bougies sur le fleuve.

La fête du That Luang

Motif ethnique

En novembre au moment de la pleine lune

L’une des fêtes les plus honorées surtout à Vientiane. Tout le pays s’y donne rendez-vous autour du That Luang, symbole national et temple le plus vénéré de la capitale. Tôt le matin, les moines se rassemblent dans les galeries qui entourent le stûpa doré et reçoivent les offrandes des fidèles avant de former une procession du Wat That Luang au Wat Si Muang transportant des guirlandes de fleurs et des offrandes de nourriture. Initialement sur 3 jours, la fête s’étend sur une semaine réunissant religieux et profanes venus se divertir sous les feux d’artifice et au son des percussions.

Pimai, le nouvel an Lao

Motif ethnique

A la mi-avril, tous les ans

C’est sans doute le moment de l’année le plus intéressant pour visiter le pays. Durant 3 jours c’est la fête du Nouvel an Lao qui coïncide avec la très populaire fête de l’eau en Asie du Sud-Est et plus particulièrement en Chine. On nettoie la maison pour éloigner les mauvais esprits. Le jour de Song Kan est consacré à la prière, aux vœux. On asperge les statues de Bouddha d’eau consacrée par les bonzes. On s’habille de manière traditionnelle et on fait ripaille autour des temples. Aujourd’hui, le rituel est devenu un jeu et tout le monde s’asperge non seulement durant ces trois jours mais souvent une semaine avant.

Le nouvel an Hmong

Motif ethnique

Fin décembre

Cette ethnie minoritaire du nord-Laos, aussi appelée Méos, fête le Nouvel An au moment de la nouvelle lune de décembre. Les mauvais esprits sont chassés laissant place à une fête joyeuse. Les jeunes Hmong parés de leurs plus beaux costumes pratiquent l’un des rituels les plus importants pour leur communauté. Hommes et femmes se placent les uns en face des autres et s’échangent une balle au milieu de la foule. L’objectif étant de rencontrer sa ou son futur(e) partenaire, puis de se marier après la nouvelle année. On assiste aussi à des combats de bœufs et à des compétitions de sports comme le tir à l’arbalète.

Boun Bang Fai, la fête des fusées

Motif ethnique

Sur 2 à 3 jours en mai

Cette fête tire probablement son origine de rites de fertilité pré-bouddhiques destinés à célébrer et à encourager la venue des pluies par l’envoi dans le ciel de fusées artisanales de bambou remplies de poudre explosive. Chaque village organise sa propre fête accompagnée de danses dans les rues et de processions dans les pagodes. Véritable défoulement collectif, les rues s’emplissent de musique. Le dernier jour est dédié à la compétition de fusées sous le contrôle d’un jury qui décidera du vainqueur sur la base de la décoration de la fusée, sa taille et la hauteur qu’elle a atteint dans le ciel…

Envie de partir à la découverte du Laos?
DEMANDER UN DEVIS (GRATUIT)

Suivez nos aventures

S’abonner à la Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes nos actus voyage.